Þrestir (Rúnar Rúnarsson, 2015) / Hrútar (Grímur Hákonarson, 2015)

Þrestir (Rúnar Rúnarsson)

Frédérik Pesenti

Deux films islandais, chacun le deuxième long-métrage de leur auteur respectif. Tous deux primés au festival où ils ont d’abord été présentés – la Coquille d’or à San Sebastián pour l’un, le prix Un Certain Regard à Cannes pour l’autre –, tous deux portant simplement le nom d’un animal comme titre. Et chacun se déroulant en Islande, en territoire reculé, plongeant au cœur de petits villages traditionnels à l’extrême-nord de la « terre de glace ». À priori, tout indique une convergence certaine entre Þrestir (Sparrows) de Rúnar Rúnarsson et Hrútar (Rams) de Grímur Hákonarson. Pourtant, il n’est est rien.

Lire la suite